WhatsApp supprime 2 millions de faux comptes par mois

WhatsApp supprime environ deux millions de comptes par mois. C’est ce qu’a annoncé lors d’un point de presse en Inde, les responsables de l’entreprise. La plupart de ces comptes ne franchissent pas l’étape d’enregistrement avant suppression. Les trois quarts des comptes problématiques sont identifiés sans déclaration d’utilisateur ni intervention humaine, dont 20% au moment de l’enregistrement.

Au cours d’un point de presse tenu récemment à New Delhi, les dirigeants de l’entreprise ont annoncé avoir mis en place des outils pour bannir les faux comptes. Ils estiment  être prêts à faire face à la propagation de fausses informations et d’autres pratiques contraire à leurs visions. Les utilisateurs qui adoptent un comportement inapproprié, comme l’envoi de messages groupés et la création de plusieurs comptes dans le seul but de diffuser du contenu douteux sont suivis de près.

«Comme avec toute plate-forme de communication, des personnes tentent parfois d’exploiter notre service. Certains voudront peut-être distribuer des liens appâts-clics conçus pour recueillir des informations personnelles, alors que d’autres voudront promouvoir une idée. Quelle que soit l’intention visée, la messagerie automatisée et en masse enfreint nos conditions de service. L’une de nos priorités est de prévenir et de mettre fin à ce type d’abus », a déclaré la société.

Il y a quelques semaines, la société a réduit le nombre de partage de messages en masse à 5. C’est sa manière de lutter contre les fake news qui se partagent rapidement à travers les groupes.

Selon Matt Jones, ingénieur logiciel chez WhatsApp, un logiciel spécial permet aux utilisateurs d’accéder à de différents comptes WhatsApp sur un  même ordinateur. La société a également trouvé des appareils spéciaux prenant en charge des dizaines de cartes SIM, apprend-on.

Ajouter un commentaire